AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis aux « anciens » partenariats,
comme vous pouvez le constater, le forum à subit un changement assez majeur. De ce fait -et pour faire totalement peau neuve- nous avons supprimé tout partenaires. normalement nous avons fait le tour des po-potes (ou alors ça ne saurait tarder), mais supprimez-nous quand même de votre liste, ça évitera de fausser ; de toute façon nous passerons vous voir.~ merci à tous et très bonne continuation à vous tous keur sur vous.
Cupid Human et ses post vacants,
Vous n'arrivez pas à vous décidez qui interpréter dans ce forum? Eh bien ils se trouvent que des membres débordant d'imagination vous on créés des scénarios digne de ce nom ; vous les trouverez ici. Pas mal de choses négociables pouvant s'adapter à vos besoins, venez y déposer vos envies et vos contraintes!En revanche, pour un côté un peu plus « stricte » voici des post vacants -momentanément fermé- ici à peine créés et demandent déjà à être adoptés! Venez jouer ces personnages tant attendus et si jamais quelques choses vous turlupines partez écrire un mp aux membres du staff!

Partagez | 
 

 Jung Yuki » We build statues out of snow, and weep to see them melt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Lun 26 Jan - 10:06

Jung Yuki
feat : Kim Jun Su 

— Curiosity must be kill the cat
Jung Yuki
25  ans
Japonais d'origine sino-coréenne
Né à Tokyo (Japon)
Né le 26/01/1990
混迷trouble maker
Dirigeant de Fidelity | Tentateur
Célibataire
Bisexuel (à tendance homosexuelle)
Fait systématiquement passer les autres avant lui, au détriment de son bonheur
Caractère & Histoire

Vous voulez être ami avec Yuki ? Il n'y a qu'une chose à savoir : il sera votre ami. La solitude qu'il a pu éprouver au cours de sa scolarité lui a appris à s'adapter à tout et à tout le monde, à devenir celui qu'on attendait d'avoir à ses côtés. Il détecte en un rien de temps ce qui vous déplaît et corrige le tir, rectifiant son attitude ; il voit aussi ce qui vous plaît et tâche de s'en souvenir pour rendre cette relation prospère. En lisant ça, vous vous dites que ce jeune homme n'a pas de personnalité. Eh bien c'est faux. Au contraire, Yuki a une personnalité bien marquée. C'est un homme réfléchi, ambitieux, dévoué et observateur qui vous surprendrait par bien des aspects si vous vous intéressiez vraiment à lui. Mais voilà, Yuki a compris très tôt que vous ne le ferez jamais. Vous aimez bien trop l'homme qu'il est en votre compagnie, impossible donc que vous creusiez pour voir ce qui se cache derrière ce costume qu'il endosse à chaque fois qu'il vous rencontre.

Cette capacité d'adaptation place ponctuellement Yuki dans l'embarras. En effet, quand il est déjà accompagné d'une personne ou d'un groupe d'amis et qu'il en croise un(e) autre, s'engage en lui un conflit difficilement gérable. Qui doit-il être à ce moment-là ? Ses multiples personnalités ne sont pas toujours conciliables, ce qui pousse le jeune homme à se défiler habilement dans ce genre de situations.

Mais en dehors de ses amis, qui est Yuki alors ? C'est un homme plein de ressources, qui baisse rarement les bras et trouve solution à tout - ou presque. Il a un grand sang-froid mais aussi une immense sensibilité. Rien ne le touche plus qu'un couple qui s'aime d'un amour sincère et véritable, qui se fait confiance et se respecte. Mais cela est affreusement rare, il faut le reconnaître.
Quand il a un peu de temps libre, le patron s'offre du bon temps en ouvrant un livre ou en allant à une exposition. Il fait également du sport trois fois par semaine. Mais ce qu'il préfère, c'est observer les gens. Décidément, vous ne trouvez pas que parler de Yuki revient, beaucoup trop souvent, à parler des autres ?

Un jour blanc dans la capitale nippone naquit un enfant que ses parents avaient attendu avec amour. Non, l'histoire commence un peu plus tôt. Un commercial coréen, au cours d'un voyage d'affaires, avait rencontré la plus douce des femmes à Tokyo. Après quelques années passées à faire les allers-retours entre les deux pays, il finit par s'installer au Japon, auprès de sa bien aimée. Très vite, ils se marièrent et on peut dire que leur nuit de noces fut fertile. Le bébé hérita du nom coréen de son père, Jung, mais on lui donna également un nom japonais, en accord avec la blancheur de sa peau laiteuse : Yuki - comprenez "neige".  

Le bébé grandit et devint un adolescent calme et discret. Son visage avait pris les traits coréens de son père, durs à assumer dans un pays où les étrangers étaient aussi mal vus. Alors Yuki se contenta des quelques amis que la vie avait mis sur son chemin, les chérissant de tout son coeur d'enfant. Néanmoins, ses parents étaient de plus en plus inquiets ; le niveau scolaire de leur fils était excellent mais son caractère semblait des plus fermés. Avaient-ils péché dans son éducation ? Le jeune Yuki parlait peu, observait beaucoup et était souvent replié sur lui-même.
Les années passèrent, sans qu'on remarquât un changement notoire. Le garçon devenait peu à peu un homme. Ses parents souhaitaient le voir faire des études, alors il passa l'examen d'entrée d'une faculté de sociologie. Il le remporta haut la main. Comme option, sur les conseils impérieux de son père, il choisit gestion & management. La faculté fut une sorte de libération pour le jeune adulte. Ici, un bon quart d'étrangers, tous acceptés, aidés par la curiosité des étudiants japonais à l'égard d'autres cultures. Yuki découvrit qu'il avait tout pour plaire. Son visage pouvait, à son insu, osciller entre l'angélisme et la séduction ; son corps devenait plus musclé grâce à l'équipe de baseball de l'université ; une amie l'aida même à avoir son propre look.  

Les amis, c'était bien la préoccupation principale de Yuki en dehors des cours. Il préférait la qualité à la quantité quand on venait à ses relations. Etait-il trop exigeant ? L'étudiant ne connut que des amourettes placides, à la limite du platonique. Les jeunes femmes étaient pourtant belles et rayonnantes de gentillesse, mais aucune ne retint son attention assez longtemps. Un déclic s'opéra quand, après une soirée un peu trop arrosée, Yuki se retrouva dans les bras de son meilleur ami. Avait-il seulement pensé à lui de cette façon ? En tout cas, son camarade lui fit découvrir un monde qu'il ne soupçonnait pas. Néanmoins, accepter cette réalité concernant sa sexualité ne fut pas évident. Aujourd'hui encore, Yuki se cherche et s'apprivoise.  

A l'âge de vingt trois ans, il obtint un master qui ne lui ouvrirait pas beaucoup de portes malgré la mention qui y était assortie. Tokyo avait beau regorger d'opportunités professionnelles, l'étude du comportement humain donnait peu de débouchées. Trois mois après la fin de ses études, il entendit parler d'une ville qui n'avait rien à envier à la mégalopole. Rakuen, un paradis miniature où un nouveau départ était possible. Il n'hésita pas longtemps avant de faire ses adieux à sa famille et à ses amis, embarquant dans le premier train en direction de sa nouvelle vie. Au cours du trajet, Yuki eut le sentiment qu'il venait de prendre la meilleure décision et qu'un changement évident s'imposait. Il ne fut pas dur, pour le jeune diplômé, de trouver un travail d'appoint en attendant l'idée qui allait révolutionner sa vision du monde. Il se fit engager dans un bar, comme serveur. Là, il fit rapidement la connaissance de personnes qu'il chérit encore maintenant. Le constat, après quelques mois passés à Rakuen, fut surprenant. Derrière son bar, Yuki se mit à s'attendrir sur des couples, à prêter une oreille attentive à des clients dont le coeur était brisé, à se sentir révolté face à l'infidélité éhontée qu'affichait certains mariages, à se laisser séduire par quelques personnes aux méthodes bien rôdées... Jamais le jeune homme ne s'était trouvé face à un panel si large de réactions face au sentiment amoureux. Et puis il eut le déclic.  

Son amie venait souvent accompagnée de son mari. Il était charmant, bien éduqué, affectueux, pourtant quelque chose clochait. L'intuition de Yuki, ses qualités d'observations ne le trompaient jamais. Cet homme, il l'avait déjà vu. Plusieurs fois, il l'avait surpris en compagnie de beaux éphèbes, autour d'un verre ou pendu à leurs lèvres, au sens propre du terme. Le barman ne put que ressentir la trahison à la place de la demoiselle si douce et élégante. Révolté de la savoir aveugle face à cet homme qui le répugnait, il prit les devants et mit en oeuvre un plan qu'il était loin d'avoir prémédité. Quelques regards, un petit mot glissé à l'abri des oreilles indiscrètes, un prétexte et une porte entrouverte, il n'en fallut pas plus à Yuki pour aider son amie à réaliser à quel salaud elle était mariée. Bien sûr, la rupture ne fut pas facile. Mais quand, trois semaines plus tard, la demoiselle, qui s'était d'abord braquée, vint le remercier, le jeune homme eut le sentiment de n'avoir jamais accompli d'aussi bonne action.  

Ce fut le début de tout. Un prêt à la banque, obtenu grâce au soutien de ses parents et ses économies, beaucoup de persévérance, et, quelques jours après son vingt quatrième anniversaire, ouvrait en centre ville l'agence Fidelity. Le principe était simple : engagez un tentateur et testez la fidélité de votre couple. Le concept connut un succès immédiat. Et, bien vite, le jeune patron fut débordé de demandes. Il fallut embaucher, s'entourer d'employés aux qualités indéniables mais à la morale parfois douteuse. Les dérives commencèrent là. Tester la fidélité de votre couple ? Et pourquoi pas tester celle des autres amoureux ? Dépassé par les évènements, désireux d'installer son commerce et de renforcer sa réputation, Yuki devint moins regardant sur les missions. L'agence était et est toujours prospère, un an après sa création.  

Seulement, après avoir testé la fidélité de centaines de couples, après avoir séduit hommes et femmes pour mettre à mal leur droiture, Yuki se pose des questions. A quand son grand amour ? A quand sa belle histoire ? A trop se dévouer aux autres, il finit par s'oublier lui-même.


— Derrière l'écran
Colyn
Région lyonnaise
Double Compte NON
validé par mori caïn
J'ai 21 ans et quelques années de RPG à mon actif. Le forum me tente depuis ses débuts mais il m'a fallu du temps pour enfin trouver le personnage que je vais y incarner. On peut difficilement parler du fofo sans évoquer son magnifique design et son contexte original ! J'adhère, j'adore ! Au niveau de l'écriture, je peux faire long et court, tout dépend du sujet. Je n'aime pas vraiment écrire pour ne rien dire... Il faut savoir que je suis bien plus inspirée par des rps en rapport avec la séduction et le sentiment amoureux, de préférence tortueux ou torturés. Et, pour conclure, j'ai juste envie de vous demander de prendre bien soin de moi et de la petite boule de neige qui se trouve au-dessus ♥


Merci de nous aider
Code:
[b][color=crimson]☰[/color][/b] <daz2>Kim Jun Su —</daz2> Jung Yuki ( trouble maker )

La difficulté
Code:
[color=crimson]☰[/color] <daz2>JUNG YUKI</daz2> — Fait systématiquement passer les autres avant lui, au détriment de son propre bonheur

© Copyright Traum Ble | crédit : IMAGE : LJ©

Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Lun 26 Jan - 10:06

Questionnaire de Rakuen
maybe it's love story so just say yes!

— Au nom du défis et de la prouesse
Question 1 — Avez-vous déjà fait des énormes sacrifices pour votre vie amoureuse?
Eh bien oui. En fait j'en ai toujours fait et c'est aussi pourquoi j'ai décidé de venir ici, changer de vie. Qu'on m'oublies et que je change enfin.
Sacrifice? Euh pardon je pensais que c'était simplement un rite de secte ça... Personnellement, c'est plutôt mes ex qui ont dû faire des sacrifices pour me satisfaire. C'est que je suis une fleur rare.
Non, pour la simplement et bonne raison que je n'ai jamais connu l'amour. J'ai connu que celle fictive, celle qu'on nous vend beaucoup trop facilement en réalité.
Aucunes de toutes ces réponses, j'ai ma propre idée de ce qu'est un sacrifice, je le ferais lorsque je rencontrerais la personne. Je ne veux pas souffrir mais je ne veux pas non plus faire souffrir sciemment.


Question 2 — L'amour est un vaste mot qu'on utilise à l'usure, pour vous qu'en est-il?
L'amour, nom masculin. Tout est dit là-dedans. L'amour c'est masculin donc cela veut dire que c'est totalement un truc de connards attardés.
Je me posais justement la même question... Après je veux pas dire que je n'ai jamais étudié le sujet mais tout ça reste encore un peu -beaucoup- flou.
C'est un mot assez cool qui permet de « pécho » pas mal. Après... Est-ce que c'est vrai ou si c'est un mythe ce truc...
ça n'a plus de sens ni de définition. C'est écrit et destiné à qui veux entendre. Moi ça me fait vraiment gerber ce mot car il a perdu tellement de ses couleurs.


Question 3 — Mentalement, tu te décris de quelqu'un plutôt ... ( 2 choix possibles )
sociable, sympathique, très ouvert d'esprit, bavard, réputé.
rieur, blagueur, parfois saoulant, hyperactif, bon vivant.
dramaturge incontesté, nostalgique, muet, mystérieux, sérieux.
investi, calme, têtu, susceptible, attachant
romantique, galant, polygame, patient, modeste
intelligent, calculateur, perfide, prospère, hautain
J'suis trop unique pour me coller à une seule réponse !


Question 4 — Dans ton quotidien ainsi que toutes les choses que tu entreprends, quelle est la phrase qui te correspond le plus parmi ces choix ?
Les amis sont une force pour moi, j'aime être entouré(e) de gens que j'aime et qui m'aiment en retour. C'est pour cela que je ne me vois pas sans eux.
Le langage du corps parle pour lui, je ne parle pas beaucoup mais je sais charmer pour partager mes sentiments présents mais parfois éphémères.
La vie tout simplement c'est pour cela que j'accepte tout venant d'elle et même si les coups sont durs ça ne dérange personne de tomber puisqu'on peut se relever après.
La solitude est une amie bien fidèle contrairement au reste de l'humanité.
Être agréable et sympathique avec autrui est une chose mais l'être avec tous en est une autre. Tu me cherches tu me trouve, c'est aussi simple que ça et tu ne sais pas du tout avec qui tu te frotte mon p'tit.
Actuellement je ne sais pas quoi penser car je n'ai jamais eu le temps de me poser la question mais je fais semblant de cocher des réponses et de tout comprendre car les deux Maires de Rakuen me regardent trop bizarrement. Mon dieu...




— Les dieux n'en ont pas fini avec toi
混迷TROUBLE MAKER
VERTU JUSTICE
Yuki n'a jamais connu de passion dévorante, encore moins d'amour sincère, du moins rien de réciproque. L'événement le plus marquant de sa vie amoureuse fut la nuit passée avec son meilleur ami de fac. Deux jeunes hommes mettant leur soudain désir l'un pour l'autre sur le compte de l'alcool, incapables de reconnaître l'attirance pourtant difficile à cacher qui les lie. Mais après ça, Yuki ne pouvait plus ignorer le désir qui s'était insinuer en lui. Aujourd'hui encore, il le met sur le compte de l'excitation que peut procurer la séduction, mais il n'ose tout bonnement pas s'avouer que son corps, son coeur et son âme seront forcément destinés à un homme.



© Copyright Traum Ble | crédit : IMAGE : LJ©

Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Lun 26 Jan - 21:13
Bienvenuuuuue :009: j'espère que tu te plairas ici ! En tout cas il nous faut un lien à tout prix ~~

je voulais te souhaiter la bienvenue avant de te valider!
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee <c>
célébrité : iseya yusuke
groupe : aucun, j'suis une divinité
Messages : 144
dans le jeu depuis : 17/09/2014
Localisation : Everywhere, oui même avec toi sous la douche.
Watanabe Ai
PNJ divin » les jumeaux célestes
Identifiant du sujet   Lun 26 Jan - 21:15

Standing ovation for...
Jung Yuki, entre maintenant dans Rakuen

— Bienvenue à Rakuen, ici tu sera bien dorloté
Eh bravo! Tu as enfin réussi ton entrée à Rakuen. C'est sympa ici? Mais attend tu n'as pas tout vu... C'est pour cela que nous te prierons de te référencer aux liens sur le côté histoire de te faire des amis/ennemis, un appartement, un portable (tu avoueras que c'est quand même bien pratique ce petit truc) et pleins d'autres petits trucs !

N'oublies pas de remplir l'ensemble de ton profil avec une agréable photo ainsi que des liens pour ta fiche et ta diary. Une toute nouvelle réflexion s'est posé et nous avons fini par vous ouvrir twitter et facebook ! Merci de bien lire les intitulés.

Mais vue que tu es mignon, tu n'oublieras pas d'ériger un énorme temple à tes serviteurs... Watanabe Sei et Ai. *out* Blague à part, en espérant que tu as bien lu tout le règlement (sinon je tape sur les doigts.), nous t'invitons à venir découvre aussi la petite tripotée de membres autant dans les jeux du forum mais aussi sur l'officieux, officiel flood de Cupid Human. La chatbox aussi est là alors n'hésite pas à venir o/.

N'oublies jamais que le staff est là pour t'écouter et prendre en compte tes recommandations si tu les respectes en retour (je fais genre le grand sage là.). Bien je crois avoir fait le tour de toutes les choses essentielles pour le bon fonctionnement du forum alors l'équipe du staff te souhaite la bienvenue et bon jeu!

Ai & Sei

© Copyright Traum Ble

Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tony-monte-anna.bbfr.net
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

Jung Yuki » We build statues out of snow, and weep to see them melt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cupid Human :: ◗ fiches préz + relationship-