AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis aux « anciens » partenariats,
comme vous pouvez le constater, le forum à subit un changement assez majeur. De ce fait -et pour faire totalement peau neuve- nous avons supprimé tout partenaires. normalement nous avons fait le tour des po-potes (ou alors ça ne saurait tarder), mais supprimez-nous quand même de votre liste, ça évitera de fausser ; de toute façon nous passerons vous voir.~ merci à tous et très bonne continuation à vous tous keur sur vous.
Cupid Human et ses post vacants,
Vous n'arrivez pas à vous décidez qui interpréter dans ce forum? Eh bien ils se trouvent que des membres débordant d'imagination vous on créés des scénarios digne de ce nom ; vous les trouverez ici. Pas mal de choses négociables pouvant s'adapter à vos besoins, venez y déposer vos envies et vos contraintes!En revanche, pour un côté un peu plus « stricte » voici des post vacants -momentanément fermé- ici à peine créés et demandent déjà à être adoptés! Venez jouer ces personnages tant attendus et si jamais quelques choses vous turlupines partez écrire un mp aux membres du staff!

Partagez | 
 

 just thinking of how bastard you are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Jeu 5 Nov - 23:23
— tenue. ▲ Vendredi matin, d'accord j'étais claqué. Fin de la semaine, la dernière journée d'un boulot harassant. Bien que je m'amusais au lycée de Rakuen en tant que professeur, je devais me rendre ce matin à mon second travail. Car oui, bien que je m'efforçais tant bien que mal de réunir tout mon énergie en tant que professeur, mais aussi pour mon second rôle en tant que "photographe". L'ayant accepté par dépit, je me rendais donc avec un certain las dans le mouvement de ma marche à l'entreprise qui m'avait recruté.

(...) quelques minutes plus tard et avec la mission énoncée, je m'en allais alors en direction de « SEVENTH HEAVEN ». De nom, je ne connaissais pas vraiment de quoi regorgeait ce bâtiment avant que je ne m'approche d'un peu plus près. QUOI?! J'écarquillais les yeux et m'apprêtait à faire demi-tour avant que la gérante n'ouvre la porte sur moi. Me lançant des grands aires que je compris comme un accueil chaleureux, je lui renvoyais quant à moi des gestes étonnés et presque apeuré. oh bah on vous attendez, je savais que j'avais bien compris la nouvelle! Eh ? J'étais donc attendu? J'arquais un sourcil en m'avançant doucement vers elle.

Bien que je semblais quelque peu décontenancé ou stressais alors que je devais simplement tirer quelques photos. Arrivant à la porte d'entrée qu'elle referma derrière moi, je m'accroupis afin de chercher dans mon sac les quelques directives de mon patron mais aussi mon outil majeur ; l'appareil photo. Cependant, cette dernière ne me laissa aucun choix si ce n'était que de la suivre. Elle me tira par le poignet, me forçant ainsi à la suivre. Nous escaladions les marches avant qu'elle ne me place dans une pièce avec pleins de .... Prostitués, supposais-je. bien, écoutez moi. voici votre nouveau collègue... c'est quoi ton nom, mon p'tit? je la regardais et répondit automatiquement mon nom caïn... hum, mori caïn.

Elle hocha la tête et répéta mon nom aux autres. Je ne compris pas tout de suite ces mots, voulant à tout prix la couper pour que je puisse enfin commencer. En fait, je me stoppa plutôt lorsque j'entendis ces quelques mots sortant de sa bouche. caïn sera avec haneul, deux androgynes comme ça, ça nous faire venir des clients! QUOI?! J'écarquillais les yeux et me plaça devant elle. Elle ne me remarqua même pas, décidément j'en avais vraiment marre de cette bonne femme!

Soupirant je la laissais me mener à ce Akai Haneul, elle me présenta à lui et aussitôt je me pencha, le saluant poliment. Mais c'était à s'y m'éprendre je n'étais pas comme eux ; juste un photographe ! Elle m'attrapa et me tendit un kimono en me justifiant que c'était beaucoup plus beau et mélodieux un homme avec un kimono. Je roulais les yeux vers le plafond et après qu'elle soit partis de la pièce, je m'empressais de me rapprocher d'Akai ; hm écoute, je... je n'ai rien à faire ici en fait!
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Sam 7 Nov - 10:53
Ce matin, la gérante nous avait tous donné rendez-vous dans le grand salon. C’était d’ailleurs très rare mise à part quand il y avait les contrôles médical. Mais ceux-là.. J’en suis exempté vu que je ne peux pas vraiment devenir enceinte. Quoi que.. A force de vivre avec mes sœurs ça peut peut-être m’arrivé ? Mh.. Oubliez ça. C’est nul. Je me demandait ce qu’elle avait d’important à nous dire pour nous faire poireauté comme ceci pendant des heures. Oui bon.. Okay j’exagère peut être un peu. Mais je détestais perdre mon temps ainsi. J’avais une chasse à l’homme à faire. Toutes mes sœurs essayaient de deviner ce qu’il se passait. Peut-être que le « Seventh Heaven » allait fermé ? Ou peut-être que quelqu’un veut démissionner ? Ou peut-être que la doyenne part en retraite ? Aaaah.. Les filles.. Que de questions bêtes et inutiles. On allait le savoir tôt ou tard de toute manière.

Après quelques minutes de patience, la voici qui arrive avec.. Une nouvelle recrue ? Hein ? Habituellement on est prévenu quand c’est comme ça.. Je plissais les yeux pour le regarder de haut en bas. Un homme. QUOI ?! Mais attendez ! C’est quoi ce délire ? C’est moi l’homme de la maison ! Moi et moi seul ! Et en plus c’est un androgyne aussi. Nan mais sérieusement.. Je sais qu’on a besoin de pognon pour faire tourner la maison et que pour le moment on est un peu à sec mais.. De là à faire concurrence au fils de son amie.. Car oui ma mère avait partagé cette maison jusqu’à mes dix ans avec la vieille. Et le respect des morts alors ?

On peut dire que cette nouvelle ne m’enchante pas beaucoup.. Mais en plus de ça ce « Mori Caïn » allait être en groupe avec moi sous prétexte que l’on fera venir plus de client. Je soupirais longuement. En y réfléchissant, c’est vrai qu’elle n’avait pas tort, surtout qu’il n’était pas dégueulasse. Les hommes allaient surement l’apprécier. Mais et ma carrière alors ? M’enfin.. C’est quand même ma vie hein ! Ce n’est pas juste un boulot cette maison pour moi. C’est ma famille. Mais.. J’en ai besoin de ma carrière ! Trop de choses mauvaises s’annoncent d’un coup.. Le problème c’est que je ne peux pas me rebiffer. Les ordres étaient les ordres.. Mais quand même…

Et Monsieur qui vient se présenter comme si de rien était. Je soupire une nouvelle fois. « Mmh. Si ! Déjà on va t’arranger un peu mieux parce que si ma cote descend à cause de toi, je te fais ta fête. » Oui.. Bon certes.. J’avais fait mieux comme accueil. Mais là.. J’avais le droit de m’énerver un peu. Je lui attrape le bras et le conduit jusqu’à ma chambre, sans un mot. N’écoutant même pas ce qu’il avait à me dire. « Bon.. Déjà faut que tu prennes une douche avant d’enfiler ton Kimono. Que tu te parfume. Bref. Que tu sois présentable. Une fois que tu auras fait tout ça. Je te maquillerais en conséquence. »
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Mar 10 Nov - 21:28
nan mais ça va pas?! mais les gens sont fous ma parole! J'écarquillais les yeux pendant qu'Akai m'indiquait les différentes marches à suivre de la parfaite pute pour aller tapiner dans le bordel. Je le regardais et leva instinctivement le doigt pour essayer d'en placer une. En vain, je préférais attendre avant de lui rétorquer ces mots ; me maquiller? jamais, mais alors là jamais!

après ses saines paroles, je voulu à nouveau approfondir le fond de ma pensée mais la gérante de la maison close surgit de derrière la porte ; bon il est prêt le nouveau ?! vite vite les gens arrivent haneul! QUOI?! Aucunement envie de vouloir faire de mon corps le sanctuaire de la petite vertu et des hommes sans fierté, je me glissa hors de la chambre et couru pour dévaler dans les escaliers. La gérante me rattrapa avec Akai et me regarda, surprise. mais ça va pas?! tu nous fais pas faux-bond comme ça!

Mes sourcils se fronçaient. Ma patience avait des limites et là elle venait d'atteindre le seuil du raisonnable. Je me retourna furieusement vers elle et la pointa du doigt. parce que j'ai l'air androgyne que du coup vous pensez que je sois parmi elles toutes?! mais ça va pas, non? je suis pas votre nouvelle recrue et encore moins attiré par les hommes aussi dégueulasse que vos clients. mon nom c'est mori caïn, je suis ici pou-

Elle me saisit par le poignet afin de me le redresser pour empêcher que je la pointe du doigt à nouveau. tu n'as pas ton mot à dire, caïn. excuse moi mais on t'a envoyé ici, ce qu'on t'as fait croire n'est évidemment pas vrai! allez au travail maintenant! n'allait-elle jamais finir ses quincailleries ? J'observais que je me fatiguais pour rien. Ainsi je soupira tandis qu'elle m'emmena avec Akai dans une autre pièce où un sofa y régner. Rapidement, je m'assis et laissa mon hôte s'asseoir à côté de moi. alors ça putain c'est la meilleure. marmonnais-je entre mes dents en me dépoussiérant le pantalon.

que ça soit clair ; jamais on me maquillera ni m'habillera de kimono. mes vêtements sont très bien. rétorquais-je en fusillant du regard ce Haneul. Il était jeune... N'avait-il donc aucun état d'âme ou volonté de changer? C'était presque triste.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Mar 10 Nov - 22:33
Plus je regardais ce gars, plus j’avais envie de le faire virer. C’est vrai quoi.. Il était dangereux pour mon business. Un androgyne ça suffisait largement ! Après il y a de la concurrence et je n’aimais pas ça. Mais il n’y avait pas que ça qui me chiffonnait. Mori Caïn.. Ce nom me disait vaguement quelque chose. Je l’avais déjà entendu.. Mais je n’arrivais pas à me rappeler où.. On s’en foutait pour le moment. Il fallait que je le prépare rapidement sinon la patronne allait gueu- Okay.. C’est déjà fait. C’est fout comme on peut être stressé ici parfois. Et voilà que maintenant il s’enfuit ! Mais ce n’est pas possible ! Je sens que ça ne va pas être une partie de plaisir.

J’aidais la patronne à le faire remonter. Ou du moins je la regardais faire sans trop me prendre au jeu, étant plutôt d’avis qu’il parte. Ils finirent rapidement leurs chamailleries pour enfin nous amener dans la plus grande chambre de la maison. Le ou les clients devaient surement être importants pour nous envoyer ici. Je me retourne vers lui, son kimono à la main. « Je crois que tu n’as pas bien compris où tu étais ici. Le Kimono est une règle d’or pour les clients importants. Si tu ne le mets pas, je risque ma place. » Enfin.. Il en fallait plus que ça pour me virer de mon propre chez moi mais bon. Je voulais quand même pas prendre le risque. Je lui tends alors et le force à l’enfiler. « Mes vêtement sont bien » Mais bien sûr ! Il a qu’à aller sur les trottoirs, là il n’y a pas de règles !

Caïn.. Caïn.. Vraiment.. Pourquoi je connaissais ce nom ? Son visage ne me disait pourtant rien.. Mais.. Attendez.. Daichi ! C’est le gars que Daichi aimait plutôt bien ! Je plissais les yeux pour le regarder de haut en bas. Il avait rien de spécial de plus que moi.. Je reconnais qu’il est mignon.. Mais de là à en faire tout un plat… Peut-être était-ce au lit qu’il gérait ? Un sourire vicieux écartait mes lèvres. « Les clients ne vont pas tarder, c’est ton jour d’essais. Et t’as pas de chance, tu ne tombes pas sur les plus gentils. Je veux voir de quoi tu es capable ~ »

J’allais voir pourquoi il m’avait parlé de lui spécialement pendant qu’on était gentiment en train de s’occuper avec autre chose. J’avais l’habitude des confidences sous l’oreiller mais là ça m’avait plombé. Les clients arrivaient. « Bon.. T’es prêt ? » De toute manière, il n’avait pas le choix, ils entraient. Ils ne se présentaient pas, pas la peine, ils étaient habitués à la maison. Mais bon.. Pour l’info et pour ne pas avoir de problème, je glisse à l’oreille de mon coéquipier leur identité. Mais bon.. C’était évident qu’il s’agissait de deux yakuza. Bref. On s’en foutait. « Tu en prend un et je prends l’autre. Vas-y ~ » Je le pousse alors discrètement, voulant voir comment il se démerdait.
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Mar 10 Nov - 23:12
finalement il avait réussi à me faire enfiler son kimono. Je retirais simplement ma chemise mais gardais mon jean. 'Fallait pas rêver non plus. Lorsqu'il m'indiqua que j'allais devoir prouver ce dont j'étais capable, je plissais les yeux et serra les poings. Pas envie de rire ni de me rappeler pourquoi j'avais une si énorme aversion pour l'attraction sexuelle entre hommes.

Cependant, ma tête s'abaissait. Je n'avais nullement envie de voir les clients débarquer. Eh bien il semblerait que mon voisin ne soit pas d'accord avec ça. En effet, après ces quelques susurres à mon oreille, il me fit arriver devant ces hommes de noir vêtu. J'arquais un sourcil et les fronçais aussitôt lorsque je surpris le regard d'un d'entre eux qui était loin d'être décent. akai, t'es plus tout seul? ça fait bizarre. dit l'un pendant qu'il releva son doigt pour l'évader dans la petite rondeur de ma joue.

Choisir. Mais quel connard ce Haneul. Je soupira et alors que l'autre me releva le menton pour que nos yeux se joignent, je le fusilla du regard. oh, mais c'est qu'il mordrait! Et plus mônsieur. Ma main se leva sur ses doigts, mes phalanges se fermaient sur son index et je continuais à le tuer de mes yeux. Son ami se plaça derrière moi et m'attrapa les hanches. Trop rancunier de mon passé trop sali par des arrogants pareil, je hurla qu'on me lâche et tordit le doigt que je maintenais depuis tout à l'heure.

Par la peur -et surement par la surprise de mon cris- l'homme derrière moi me jeta par terre pour me regarder avec une distance assez hautaine. Je redressa mon menton vers eux et leur hurla de me laisser tranquille. Mon destin s'enliserait à cause de ce passé abîmé. J'en veux à ceux qui manque de modération mais qui font leur surpris lorsque la vérité leur cris à la figure. Je les déteste tous.

L'un essaye de me relever mais je lui mords le doigt, le seul bout de peau que j'ai réussi à trouver pour blesser. N'ayant d'égale à ma douleur, je ne fais que plussoyer ce qu'évoquait l'autre en disant que je « mordrait presque ».

La gérante arriva en trombe, s’enquérant des bruits et des hurlements. Peut-être qu'elle pensait qu'il ne fallait pas que je cris ainsi. j'arquais un sourcil en redressant mon buste. Elle, les yeux sortant de leur orbite et se tenant la tête parce qu'elle ne croyait pas en la scène, elle hurla avant de me pointer du doigt. mais qu'est-ce que tu fais caïn?! je t'interdis de faire ce que tu veux ici c'est ma maison, enfoiré tu veux l'endetter et la faire brûler?!

caïn?! eh?! mais tout le monde me connait ou quoi?! J'arquais à nouveau un sourcil. Au final, j'allais adopter cette posture plus tôt que je ne le croyais. Les deux parlèrent entre eux et me regardèrent. alors c'est ça le fameux cain dont daichi nous parlait. EH?! cette saleté parlait encore de moi?!
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Sam 14 Nov - 23:37
J’étais près à commencer la séance avec un autre gars et l’autre qui faisait des caprices à côté. J’étais profondément choqué de ce que je voyais. Il commençait à se battre avec nos clients les plus importants. Mais ça ne va pas ?! C’est ça le gars qui ramènerait de la clientèle ?! Personnellement, je ne m’aventurerais pas dans ce combat. C’était peine perdu. Pauvre Caïn.. Dans pas longtemps il allait finir avec une balle dans le crâne. Un soupire d’exaspération sortit de mes lèvres. Il avait réussi à me couper l’envie dis donc. C’était bien rare.

La gérante dévalait les escaliers à une vitesse incalculable et se mettait à lui gueuler dessus. Je me massais le visage et décidait de m’assoir sur le lit finalement, regardant la scène. Nan mais sérieusement.. Je l’avais pas dit que deux homme dans une maison clause ça ne fonctionnerait pas ? Mais personne ne m’écoute ici ! « Ça sert à rien de gueuler comme ça ! Je savais bien qu’il n’était pas près ! » Je m’approchais de lui et m’accroupis pour me mettre à sa taille. « Sérieux mon gars. Qu’est que tu fous dans une maison clause si tu ne sais pas accepter qu’un client te touche ? » Je soupire profondément, exaspéré.

Je me relève avant de m’adresser à mes deux clients et me courber poliment pour m’excuser. « Je vous prie d’excuser mon ami.. Je vous promets que la soirée ne se termine pas là. Revenez plus tard, nous vous en offrirons une autre. » Je savais très bien que cette soirée allait être lourde de conséquence pour la maison et que j’allais devoir travailler beaucoup plus pour rattraper ce gros manque d’argent mais bon.. Si je pouvais au moins rattraper son erreur.

Les deux hommes n’était pas très satisfait mais savaient qu’à rester là, ils perdraient leur temps inutilement. « Vous avez intérêt à nous dédommager la prochaine soirée sinon on vous garentit que l’avenir de la maison ne sera pas très joyeuse » Je sentais la patronne bouillonner au fond d’elle-même. Mais elle gardait son calme jusqu’à ce que les deux yakuza s’en aille.

La macasse te lançait un regard noir qui en disait long sur ses intentions. Et Dieu sait comme je les connait bien. Elle sortit de la pièce et je me tournais vers toi. « On peut dire que tu sait comment soigner tes entrées. Mais sache que tu vas devoir rembourser ce qu’on à perdu. Enfin.. Avec moi bien sûr car elle me met dans le même sac. »

Je me rassois sur le lit, complètement vidé d’avance. Je sens que cette semaine allait être dur à supporter. « J’me demande bien ce que Daichi te trouve.. »
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 15 Nov - 18:42
sérieux mon gars. Qu’est que tu fous dans une maison clause si tu ne sais pas accepter qu’un client te touche ? c'était justement ce que je me tuais à répéter dans ma tête. Je n'étais pas fait pour cela et puis même je n'étais pas venu pour tapiner. Mes yeux se relevèrent vers lui, lui lançant un regard assassin. Mon torse se redressait à un rythme irrégulier, tant bien que mal j'essayais de reprendre ma respiration. Les deux inconnus disparurent se jurant revenir pour semer le désaccord. La barbarie rentrait dans le courant d'air. De part les yeux assaillant de la maitresse de ses lieux mais aussi par le soupir de l'autre garçon.

Je baissais la tête et fermais les yeux, me soulageant du pire qu'il aurait pu se passer entre ses murs. Heureusement que je n'avais guère perdu mes réflexes. Mes phalanges se fermèrent sur le sol de la pièce lorsque j'entendis la porte se claquer violemment. L'effluve de la bonne femme venait de disparaitre avec elle. C'était à n'en plus finir, je ne supportais pas son eau de toilette fort et piquant.

Lentement, je me releva dos à Haneul qui parlait derrière moi. Rembourser? Je n'avais nullement envie de rester une minute de plus ici et encore moins rembourser comme il l'entendait dire. J'avais trop fréquenté les arrières-pensées des malhonnête pour en connaitre tous leur déboires. Et ça c'était un putain de sous entendus. Alors merci mais non merci. Je soupirais et me dépoussiérais. Et puis ce kimono bien trop féminin pour moi... Il fallait absolument que je retrouve mes propres vêtements.

j’me demande bien ce que Daichi te trouve. Pardon? J'arquais rapidement un sourcil avant de me retourner vers lui, les yeux dans les yeux. ce qu'il me trouve? alors c'est tout ce que tu pense ?! Excédé je ne répondis pas et partis dans un coin pour m'asseoir par terre et réfléchir. Si c'était encore là faute de Daichi si je me retrouvais dans une telle situation, je le maudirais jusqu'à ma mort. Soupirant je triturais mes doigts et marmonnais moi non plus je ne sais pas ce qu'il me trouve. Claquant ma langue contre mon palais je détournais le regard vers la porte. Il fallait que je trouve un moyen pour partir. La porte serait bien trop facile et l'ombre sur le sol, je savais qu'elle n'était pas très loin du moins assez proche pour pouvoir me foutre la raclée de ma vie. En même temps, la pauvre j'avais faillit à sa boutique, son business.

Je haussais les épaules et me redressa en regardant Haneul. Revenant sur ce qu'il avait dit, je réfléchis un peu plus et, amusé de ma conclusion, je souris. Ainsi il avait un petit béguin pour ce genre d'homme? J'arquais un sourcil et sortit mon téléphone. Faisant mine de chercher un numéro et déposa ensuite mon téléphone à mon oreille. Heureusement que je l'avais gardé finalement !

Quelques attentes se fit entre sa voix et la sonnerie. daichi! tu pourrais passer à la maison clause? oui... oui je suis dedans... nan c'est pas des blagues... nan.... non tu ne me paieras pas.... non parce que je ne suis pas ce que tu crois... la conversation tournait en rond et je regrettais petit à petit le fait de l'avoir rappelé. Je détestais cette impression d'avoir fauté dans mon avance de surprise. Bref, il fallait que j'écoute rapidement. bref! daichi! viens me chercher et puis y a sûrement quelqu'un que tu connais. je raccrochais et vint m'asseoir à côté d'Haneul. Je lui offrais Daichi sur un plateau d'argent, il devrait vraiment me remercier. Et d'après ce que j'eus ouï-dire qu'il était chanteur d'un groupe du coup... ma dette serait remboursée, non?
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee <c>
célébrité : Tanaka Koki
groupe : 青銅 bad karma
multi compte : nanae, arata, caïn
rp archivé : 2
Messages : 249
dans le jeu depuis : 27/10/2014
karma scale : - 60 points, pour le moment
Honjô Daichi
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Dim 15 Nov - 21:06
— tenue. ☽ Il faisait partiellement nuit et moi j'étais là comme un con à tourner les pages de mon livre. Allongé sur mon lit, j'entendis la porte d'entrée se claquer ; Ayane venait surement de partir pour rejoindre son cousin. Surement. Qu'est-ce j'en savais après tout, nous venions de nous disputer et j'étais incapable de venir lui parler convenablement. Elle m'avait engueulé et suggérer que je devais lire beaucoup plus. Mais pas mes mangas « à la con » pour la citer, mais plutôt des livres romantiques, dénués de tout symbolisme perverti ou libertin. Ainsi et seulement d'après elle, je pourrais changer. Bien, soit. Sauf que plus je m'émergeais dans les lignes d'Orgeuil et Préjugés plus j'avais l'impression de sombrer petit à petit. Normalement, cela devrait me faire l'effet inverse.

Je soupirais et tourna ensuite ma tête au son de mon téléphone à côté de moi. Caïn?! J'étais tellement surpris que j'avais déjà laissé passer deux sonneries. daichi! tu pourrais passer à la maison clause? La maison clause?! Aussitôt je regardais mon livre abandonné sur le coin du lit et souris. Alors c'était ça le pouvoir d'un bouquin?! t'es dedans?! mais c'est pas une blague?! je triturais mes doigts dans un petit rire de gamin. Je m'étais alors perdu dans les limbes de mon imagination lorsque je repris ma taquinerie. et... on peut te payer pour que tu fasse des trucs? A cet instant, je ne savais pas si Caïn avait digéré le fait que mon meilleur ami ait abusé de lui. Du coup, je regrettais un peu mon geste maladroit mais la perche était tellement tentante. Et puis, je me disais que s'il m'avait appelé c'était qu'il avait enterré sa peine. J'espérais pour lui car me revoir surtout dans un contexte pareil n'allait pas l'aider à fuir son souvenir. non tu ne me paieras pas ah bon? dis-je d'une voix à moitié offusquée non parce que je ne suis pas ce que tu crois

Un rire s'échappa d'entre mes lèvres et je me tendis comme un « i » à l'entente de son ordre. J'obéissais aussitôt et partis hors de mon appartement. Oubliant totalement le fait que j'aurai dû prévenir Ayane, je m'enfonçais néanmoins dans la pénombre du quartier.

(...) C'était comme si j'y avais déjà été mais grâce à mon GPS je réussi à arriver devant les portes de la maison clause. Une femme à l'allure plutôt robuste vint m'ouvrir dans un large sourire. Elle m'indiqua les différents lieux à visiter aux côtés des débauchés et je me tourna vers elle, l'air de rien je lui dis en fait, je cherche caïn. D'abord, elle eut un recul puis, ayant m'observer pendant un petit temps, elle me fit monter et m'ouvrit la porte.

Caïn s'était aussitôt levé et me regardait avec ses yeux inquiets. Les mains liés entre ses doigts, il alla me rejoindre devant les portes quand la femme nous sépara doucement. vous devez payer avant. Eh? Mais je croyais que Caïn n'était pas à vendre? Je arquais un sourcil en regardant avec intrigue mon vis-à-vis.

Je lui tendis néanmoins la somme qu'elle m'eut témoigné et je la laissa claquer la porte derrière moi. je suis pas sûr d'avoir tout compris excusez moi mais là je sors d'un bouquin plutôt romantique pour me retrouver dans ce genre de ... décor et toi qui te déshonore comme ça je... je comprend rien. Caïn non plus ne comprenait pas trop, apparemment. Avant d'emmener loin mon tendre japonais, il fallait que je trouve les réponses et en me penchant un peu, je trouva Akai assit paisiblement sur le lit. Il était aussi de la partie?

Je le regarda aussi avec le même ton et repris haneul! j'avoue que ça fait longtemps. tu peux m'expliquer ce qu'il se trame ici?! et je suis censé faire quoi ici?
Sex Ain't better than love - Signature




« two letters for the others ; FU »
chaque fois qu’un mec rencontre une fille, il a envie de regarder ses seins. Un homme doit faire appel à toute sa volonté pour ne pas regarder ces globes dorés dont les cimes fabuleuses sont pointées vers le haut, visant directement ses yeux.©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Lun 16 Nov - 23:13
Le comportement de ce Caïn était pour le moins étrange devrais-je dire. Déjà.. Se pointer dans une maison clause pour taper sur de dangereux client, c’est un peu du suicide dirais-je mais en plus.. A chaque fois que le nom de « Daichi » sortait de mes lèvre c’est comme si je faisais référence au diable en personne. J’avouerais que le comprendre lui et mon client devait une tâche particulièrement difficile à réaliser. Je fixais mon « collègue de boulot » avec attention, il avait envie de se barrer. C’était flagrant. Il m’exaspérait. Mais bon.. Laissons le tourner en rond comme un lion en cage, elle finira bien par se calmer la bête.

En revanche.. Son sourire ne me disait rien de bien agréable. Qui est-ce qu’il appelait ? Je fronçais les sourcils en essayant de comprendre, me méfiant un peu de la situation. Mais à l’entente de son nom je ne pus m’empêcher de sourire. Ainsi il voulait donc l’inviter ici ? Avec nous deux. Ça pouvait être une très bonne compensation pour ce qui s’était passé tout à l’heure. Bizarrement, cela me plaisait. Quelle excellente nouvelle que d’avoir un homme comme lui à l’intérieur de nos murs.

Quand il eut raccroché je le fixais, mes yeux plisser. « Toi je sais pas ce que tu me caches mais ton idée me plait beaucoup ! » Je n’eux pas à l’attendre très longtemps en plus de cela. Peut-être savait-il que c’était de moi que Caïn parlait. Aish.. Ça en devenait presque ridicule, mon comportement. C’était qu’un client. Un client plutôt sympathique mais client quand même. Et ça ne deviendrait jamais rien de plus, je le savais.

Pour autant sa présence ne m’enlevait en rien mon sérieux. Je lui souris simplement et m’approche des deux. Un petit rire raisonna d’entre mes lèvres. Quelle question ? Qu’est-ce qu’il vient faire là ? « Eh bien… » Commençais-je en m’approchant de lui et prenant les haut de son manteau entre mes fins doigts et le fixait avec un regard qui en disait long sur mes intentions. « Tu es dans une maison clause au cas où tu n’aurais pas remarquer en mettant les pieds ici.. Tu veux quand même pas que je te fasse un dessin ? ~ » Je le relachais ensuite pour venir lui présenter mon nouveau collègue, même si d’après ce que j’ai pu comprendre, ils n’étaient pas des inconnus. « Je tiens à te dire que Caïn fera également partie de la soirée. Je ne pense pas que tu refuserais une telle proposition n’est-ce pas ? ~ »

Finalement ses confidences pouvaient m’être utiles dans un moment comme celui-ci. Daichi ayant des vues sur Caïn et Caïn faisant partie de mon équipe, l’avantage était pour moi. « Alleeer ! Te fais pas prier ! Tu as le gars que tu trouves pas mal et ta prostitué préférée réunie ~ »
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Ven 20 Nov - 21:29
il était venu, ça je n'en avais jamais douté quant à son instinct. Mais le problème ? C'était que je n'avais plus aucunes cordes à mon arc. D'accord il était présent, mais est-ce qu'il pouvait aussi m'emporter avec lui? Cela, j'en doutais fortement. Daichi me laissa penser tranquillement quand Akai s'approcha de nous. Les apercevant du coin de l'oeil, je pus comprendre qu'ils n'étaient pas étrangers l'un l'autre même plus d'après les étincelles que lançaient les yeux d'Haneul. Un frisson. Je n'avais décidément pas envie de savoir comment.

je tiens à te dire que Caïn fera également partie de la soirée. Je ne pense pas que tu refuserais une telle proposition n’est-ce pas ? ~ pardon? J'arquais un sourcil et répondis directement euh, ne m'intégrez pas dans votre fin soirée vous deux je cherche plutôt à- n'ayant pas pu finir ma phrase car Akai répondit sur ma réponse, je soupira en roulant mes yeux au plafond. La prostituée semblait bien tenir le bon bout insistant sur la soirée qu'il voulait programmée néanmoins, apercevant Daichi ne rien dire, je pris cela comme ma porte de sortie. Bien que l'idée ne me plaisait pas totalement, c'était ma seule chance pour échapper à celle tordue de mon « collègue ».

Alors je pris mon souffle et ferma mes phalanges sur la paume de mes mains. il est avec moi. je tourna mes yeux vers Akai Haneul et le toisa. Après tout, j'étais doué en mensonge, j'étais un mythomane et il était peut-être temps de l'assumer. Il y avait un début de toute façon. daichi est mon petit-ami alors j'apprécierais que tu enlève tes pattes de lui. je ne suis pas du genre à partager. repensant à ce qu'il avait dit précédemment sur le fait qu'ils se connaissaient très bien, je tourna ma tête vers Daichi et lui fit comprendre qu'il allait regretter d'avoir coucher ailleurs. et tout le monde le sait que je ne suis pas prêteur. encore moins quand une prostitué rentre en jeu.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee <c>
célébrité : Tanaka Koki
groupe : 青銅 bad karma
multi compte : nanae, arata, caïn
rp archivé : 2
Messages : 249
dans le jeu depuis : 27/10/2014
karma scale : - 60 points, pour le moment
Honjô Daichi
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Ven 20 Nov - 21:51
☽ d'abord Akai m'assaillait de propositions plus merveilleuses les unes des autres. Je savais que je pouvais évidemment compter sur lui. Alors j'accompagnais mon accord silencieux en souriant discrètement. Malgré cela, j'étais quand même tiraillé à l'idée de faire du mal à Caïn, connaissant maintenant son aversion pour les hommes et leur penchant pour ces mêmes hommes. Je n'avais plus envie d'être l'ennemi public numéro un sachant pertinemment que c'était une horrible idée du point de vue de Caïn, je devais me racheter d'une manière ou d'une autre.

Mais ne fût-elle pas une aussi grande surprise lorsque je t'entendis de la bouche de l'hétérosexuel. Il était partant pour de l'appartenance. J'étais heureux. Je souriais plus vivement maintenant qu'il m'avait octroyé le surnom de « petit-ami ». Mais aussitôt l'ascenseur émotionnel joua dans mon humeur, me refroidissant toutes les parties de mon corps lorsque je compris où il voulait en venir. Il était au courant de notre jeu entre Akai et moi et, même si j'étais parfaitement sûr qu'il mentait, cela me glaçait le sang et me renvoya carrément à ma situation actuelle, ma vie amoureuse dévastatrice. Je trompais allégrement Ayane sans vraiment avoir des remords. La preuve, je continuais sans relâche et sans aucuns tabous.

Après tout... La vie n'avait pas été simple pour nous deux, j'en avais royalement abusé qu'à présent je ne pouvais plus faire machine arrière. Devenu plus qu'un engrenage mais quotidien effondrant notre amour pour chacun. Je baissais la tête, jouant le rôle de l'homme prit la main dans le sac bien qu'intérieurement j'étais plongé dans mes pensées.

Un instant plus tard j'étais retourné dans le jeu. Je relevais alors mes yeux vers Caïn et lui souris tout en répondant normalement. tu sais bien que c'était avant tout ça. nous nous sommes mis ensemble bien après, caïn. Il détourna le regard et soupira. C'était comme si tout cela était logique. Et cela me faisait peur. Savait-il aussi bien mentir? Etait-ce autant une habitude qu'un vice? Lentement, je m'approcha de lui et lui pris doucement la main. mais du coup... maintenant que tu sais... on peut passer aux choses sérieuses? une phrase à double sens? Hm peut-être, j’agrémentais ma phrase avec un malicieux sourire et observa Akai. Au final, cela faisait plaisir de revoir ses vieux démons en face de soi. Cela permettait de revoir nos souvenirs communs.

Je lâcha Caïn le sentant pas très convaincu de mon point de vu et continua. enfin... j'ai compris, akai toi aussi je ne pense pas que l'on peu désolé. du coup... je vais le ramener à la maison hein! ce n'est pas chez lui ici haussant les épaules avec un air attristé je repris Caïn et ouvris la porte afin de marcher vers la sortie principale.
Sex Ain't better than love - Signature




« two letters for the others ; FU »
chaque fois qu’un mec rencontre une fille, il a envie de regarder ses seins. Un homme doit faire appel à toute sa volonté pour ne pas regarder ces globes dorés dont les cimes fabuleuses sont pointées vers le haut, visant directement ses yeux.©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Sam 21 Nov - 16:47
« daichi est mon petit-ami alors j'apprécierais que tu enlèves tes pattes de lui. je ne suis pas du genre à partager. » … Je n’en croyais pas mes oreilles. Je restais un moment stoïque devant ces paroles. Daichi ? Petit-ami de Caïn ? C’était juste impossible. Il le trouvait juste attirant.. C’est tout.. Rien de plus. Le soucis c’est que je n’arrivais pas à discerner un mensonge dans les paroles de mon collègue. C’était pour ça que quand je prononçais son nom il grimaçait ? Pour le coup, je me sentais un peu con. Si con est le mot pour cette jalousie naissante.

Je les regardais les deux, sans vraiment trop comprendre. Même d’après Daichi ils étaient ensemble. Je le regardais sans pouvoir répliquer quoi que se soit. Juste.. Je m’approche vers Caïn, la mâchoire serrée. « Et bien.. Si c’est vraiment le cas, mon cher Caïn t’es pas tombé sur l’homme le plus fidèle. » Un petit rire nerveux me prend. « Il suffirait que j’insiste un peu plus pour qu’il cède à la tentation » .Me regard se tourna vers Daichi. « N’est-ce pas ? Et je te ferais signaler que même si ce n’est pas chez lui, il a une dette envers la maison. Alors vous ne partirez pas d’ici. Si tu veux lui rendre service, tu peux rembourser sa dette, et là vous pourrez partir. »

Je me plaçais devant lui, posant délicatement mes mains sur son torse. « Je n’ai pas du tout envie de te laisser partir.. Je suis désolé mais Caïn devra attendre. » Je le pousse vers le lit et l’allonge, le regardant droit dans les yeux. « Qu’est-ce que tu lui trouve sérieusement.. ? Hm ? » Je me pose tranquillement sur le bassin de l’homme et regarda Caïn avec défit. « Désolé, mais en ces lieux personne n'appartient à personne. »
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Mer 25 Nov - 19:06
Etant un homme de réflexion et de calcul, j'avais effectivement calibré ma fuite avec le pourcentage de chance que je sorte d'ici à jamais. Malheureusement, Akai était plus futé que je ne le pensais. En fait, en y réfléchissant, il était peut-être pas futé, juste chiant. Je soupirais voyant qu'il reculait considérablement Daichi de la porte. désolé, mais en ces lieux personne n'appartient à personne. Et ma main dans sa gueule, sa douleur lui appartiendra ouais. Je le fusillais du regard. Non pas parce qu'il venait de plaquer sur le matelas mon dit « petit-ami » mais plutôt parce qu'il soutenait qu'ici était le meilleur endroit au monde.

Je fermais violemment mes mains pour former des poings et m'avança dangereusement d'eux deux. Le menton haut pour m'adresser à Akai, je rétorqua déjà tu vas enlever une deuxième fois tes pattes de lui. il t'a baisé une fois, y en aura pas d'autres. je poussa Haneul hors de Daichi et le redressa. Mon regard se planta instantanément dans ses yeux. Il m'avait fait passer la pire soirée de ma vie, après celle de mon adolescence et pourtant j'étais là à essayer de l'aider de sortir des bras d'une prostitué. Et d'après ce que j'avais cru comprendre, il n'en était pas ressortit insatisfait de l'étendu du « charme » de l'homme à la petite vertu.

Mon mensonge me plongea dans l'incompréhension et je succomba à ma petite colère en giflant Daichi. Être énervé ou faire semblant d'être énervé n'était qu'à une infime distance, m'emmêlant dans mes méandres. Je n'étais pas spécialement fière de ma pseudo jalousie à deux yens, je n'étais pas non plus sûr que Daichi comprenne quelque chose.

En tout cas, il pouvait être sûr d'une chose ; je le maudissais de trahir, une nouvelle fois, ma cousine. à quoi joues-tu, daichi? tu crois que c'est en agissant ainsi que je pourrais revenir comme avant? tu te plains sans cesse de mes agissements mais si je suis comme cela c'est bien parce que tu m'en donne l'occasion. et je suis fatigué. fatigué de devoir sans cesse t'aimer alors que ça me ronge. Des larmes, du moins ce que je pense être des larmes tristes, roulaient le long de mes joues. Ensuite, je me colla contre lui, contenant ma peur qu'il entoure ses bras autour de moi. Je fermais doucement mes yeux et les plongea, assassin sur Akai.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Nolee <c>
célébrité : Tanaka Koki
groupe : 青銅 bad karma
multi compte : nanae, arata, caïn
rp archivé : 2
Messages : 249
dans le jeu depuis : 27/10/2014
karma scale : - 60 points, pour le moment
Honjô Daichi
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Mer 25 Nov - 19:21
☽ il mentait comme il respirait. Je le savais. J'étais persuadé mais il m'avait soudainement donné des ailes. Malheureusement, je fus happé de ce moment, me sentant reculé puis jetais en arrière. Un matelas avait amortis ma chute. Je le remerciais secrètement et dû reprendre une attitude de surprise lorsque je sentis le poids d'Akai sur moi. Quoi?! J'arquais un sourcil et entendais partiellement ce qu'il racontait.

Tout ce que j'étais venu faire ici était de récupérer Caïn, du moins c'était ce que j'avais compris lors de notre conversation téléphonique. Je haussais les épaules et retins un hoquet de surprise en voyant Caïn à côté de nous. Il paraissait tellement énervé que mes papillons dans le ventre refirent apparition. Un sourire béa dessinait mon visage apaisé. De ce fait, je n'avais pas prêté attention aux moindres mots que mon pseudo petit-ami avait dit. Du coup, je fus bien dépourvu quand il m'attrapa pour me lever. Puis me gifler. Puis se fondre contre mon torse.

Bêtement, je me mis à retenir ma respiration de peur qu'il devine les battements imprévisibles et rapides de mon coeur. Enfin, je posa délicatement ma main sur son épaule, sachant parfaitement qu'il détestait le contact physique d'un homme sur lui. Trop suspect de ne rien faire, il fallait que je pose au moins un bout de peau sur lui. Je fermais les yeux et, grâce à sa petitesse, je posa mon menton sur la rondeur de sa tête. je suis désolé, caïn. mes excuses étaient à double-sens. J'étais désolé de lui avoir fait la connaissance avec Junkei mais j'étais aussi faussement désolé de notre situation amoureuse actuelle. Elle était consternante et totalement réelle que j'étais notamment plongé dans le mensonge.

Mais je ne pouvais guère l'embrasser. Non, sinon j'allais recevoir une sacré gifle -encore un fois. Je releva mon regard triste sur Akai et lui dit doucement haneul, c'est très sympathique tout ça mais il faut que tu nous laisse partir maintenant. je crois que tu as assez joué et... je suis fatigué, caïn aussi. subtilisé les humeurs mensongère de Caïn et de moi ne me dérangeais en aucun. Dans ma tête tout allait bien et mes sentiments étaient sans fissures.

C'était impossible qu'il devine que je voulais rester ici avec Caïn et tester à outrance les ressorts de ce matelas. Je décala aussi Caïn de moi et lui prit doucement la main, ne refermant ma totalement mes phalanges sur le dos de sa main pour éviter un cris, je le tira néanmoins vers la sortie en poussant mollement Akai de notre chemin. Qu'il le veuille ou non, nous devons sortir. J'étais, après tout, là pour ça.
Sex Ain't better than love - Signature




« two letters for the others ; FU »
chaque fois qu’un mec rencontre une fille, il a envie de regarder ses seins. Un homme doit faire appel à toute sa volonté pour ne pas regarder ces globes dorés dont les cimes fabuleuses sont pointées vers le haut, visant directement ses yeux.©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
le blaze : Cuicui-chan
célébrité : Kim Myoung Jae
rp archivé : 1
Messages : 215
dans le jeu depuis : 01/11/2014
karma scale : - 15 points, pour le moment
Akai Haneul
青銅 bad karma | the loosers
Identifiant du sujet   Lun 25 Jan - 21:40
Cette petite comédie devenait de plus en plus réelle et difficile à vivre. Enfin.. Je ne pouvais même pas discerner si elle en était vraiment une. Mon cœur, quant à lui se serrait de plus en plus. Ce devait surement à cause de cette douleur qu’on m’avait expressément recommandé de ne jamais tomber sous le charme de quelqu’un qui qu’elle pouvait être. Mon rôle n’était simplement que d’ouvrir les cuisses à tous les hommes blindé d’argent que je pouvais croiser. Caïn avait raison pour ce point-là.. Ma vie est un peu triste relaté ainsi..

Mais ce qui me faisait le plus mal dans tout ça n’était pas forcément le fait que Caïn ose l’approcher si près mais plutôt la tendresse que lui donnait Daichi, son sourire béat, mais aussi.. Le fait qu’il me rejette « gentiment » pour ramener Caïn. Mes dents se serraient. Je ne voulais pas que ça se finisse ainsi. C’est moi le protagoniste de l’histoire. On est chez moi. Et ce ne sont pas eux qui vont choisir le déroulement de cette scène déjà assez pitoyable. Je comptais bien réagir.

Je les voyaient se rapprocher de la porte.. Plus ça allait et plus mon sentiment de ne plus jamais le revoir se réveillait. J’étais persuadé qu’une fois cette porte passé, je ne serais plus qu’une putain payé seulement pour une nuit. Juste une personne de réconfort. Rien d’autre. Je fermais la porte et m’appuyait contre. « Vous croyez vraiment qu’il est si facile de me filer entre les doigts ? » Je lançais un regard assassin à celui qui venait de me briser en quelques secondes. « C’était sympas hein ? C’est de la comédie ! Et tu le sais très bien ! Tu ne vois pas à quel point il te ment ? Tu n’es rien pour lui, il veut juste se barrer d’ici ! Et toi tu étais seulement la cible parfaite ! »

Je ne savais même pas au final si c’était la vérité ou non.. Mais autant essayé d’être le plus dissuasif possible. C’était le seul espoir que j’avais pour le récupéré. Je tremblais comme une feuille. Je n’étais absolument pas de taille à rivaliser mais je tentais le tout pour le tout.
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

just thinking of how bastard you are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inglorious Bastard - Hans Landa
» [FRINGE] Thinking of you
» Jean de Dunois, Bastard de Orleans
» Little Bastard - Roadster 27
» Bastard !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cupid Human :: 楽園RAKUEN
Le jardin d'Eden s'offre aux habitants
 :: 都心▬centre ville :: hôtels :: SEVENTH HEAVEN▬売春宿
-