AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis aux « anciens » partenariats,
comme vous pouvez le constater, le forum à subit un changement assez majeur. De ce fait -et pour faire totalement peau neuve- nous avons supprimé tout partenaires. normalement nous avons fait le tour des po-potes (ou alors ça ne saurait tarder), mais supprimez-nous quand même de votre liste, ça évitera de fausser ; de toute façon nous passerons vous voir.~ merci à tous et très bonne continuation à vous tous keur sur vous.
Cupid Human et ses post vacants,
Vous n'arrivez pas à vous décidez qui interpréter dans ce forum? Eh bien ils se trouvent que des membres débordant d'imagination vous on créés des scénarios digne de ce nom ; vous les trouverez ici. Pas mal de choses négociables pouvant s'adapter à vos besoins, venez y déposer vos envies et vos contraintes!En revanche, pour un côté un peu plus « stricte » voici des post vacants -momentanément fermé- ici à peine créés et demandent déjà à être adoptés! Venez jouer ces personnages tant attendus et si jamais quelques choses vous turlupines partez écrire un mp aux membres du staff!

Partagez | 
 

 i am motherfucking stuck w/ gays.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 15 Nov - 15:18
— tenue. Ϟ A temps pluvieux, humeur maussade. Le coude sur le rebord de ma fenêtre, je soupirais en regardant, les yeux vitreux, les passants sous mon balcon. Mon autre main était occupée à amener à temps régulier, ma bouteille de bière à ma bouche. Comme si j'étais presque assoiffé, je m'activais de la terminer proprement. J'étais déprimé et le pire dans tout cela, c'était que je ne savais pas le noyau de mon humeur dévastatrice.

J'ai nourris pendant assez longtemps mon passé de sentiments déprimant et là, ça refaisait surface. C'était presque comme-ci je n'arrivais pas ou plus à sortir la tête de l'eau. Lentement, je me passais la main dans les cheveux. Tellement plongé dans mes pensées, je sursauta à la surprise de mon téléphone.

Un texto. Mon soupir fût plus plaintif lorsque je relevais les yeux sur le destinataire. Yoshitô. Qu'est-ce qu'il voulait encore? Fronçant les sourcils, je lis néanmoins son message. Une soirée ? Et en plus pas sur Rakuen? D'un côté, cela tombait à pique ; j'en avais marre de Rakuen. Me redressant je l'appelais, comme ça serait plus rapide. Trois sonnerie avant de l'entendre décrocher. Je le coupa. yoshitô? c'est caïn. j'accepte. je serais là dans une petite heure. Puis je raccrocha ne lui laissant pas le temps de me répondre.

J'avais déjà accepté, rien ne servait d'argumenter plus ; c'était plutôt un pari gagné pour lui. Roulant mes yeux au plafond je jeta le cadavre de ma heineken dans la poubelle et partis me préparer dans la salle de bain.

(...) La voix du métro signala mon arrêt et aussitôt je sortis du wagon me mélangeant ainsi à la foule Tokyoïte. Les mains dans la poche, j'adoptais une attitude plutôt sereine. Il fallait dire que sortir de Rakuen n'était pas une mauvaise idée. Un léger sourire s'affichait sur mes lèvres tandis que je m'approchais de l'endroit du rendez-vous. Afin de m'assurer que je ne trompais guère du lieu car, cela me semblait bien étrange de s'attendre Shinjuku Ni-Chome. En effet, ce quartier était bien réputé pour son côté très... libéré et surtout très gay. Je frissonnais lorsque des passants me regardaient avec un léger sourire, me décalant du bar à côté de moi. je suis devant le cocoro café. envoyais-je à Yoshitô dans l'espoir qu'il s'était bien trompé et de lieu et de quartier. Je n'avais aucunement envie d'entré dans le Cocoro Café, un bar très réputé et en vogue dans la communauté gay.

Croisant les bras, je m'éloignais très rapidement du coin pour fumer une cigarette sans qu'on ne m'assaille de regard très prononcés en sous-entendus. En attendant ainsi, j'espérais que Yoshitô m'ait fait une petite blague, qu'on rigole deux secondes et qu'on repart tranquillement dans un autre coin. J'espérais, oui. A m'entendre j'avais aussi l'impression de croire au Père Noël tellement la probabilité qu'il me fasse une blague soit ridiculement minuscule. Puis, je baissa la tête prêt à partir ; il était nullement question que je reste ici une seconde de plus. Me retournant vers l'allée du métro, je fus surpris de le voir enfin. Mes yeux s'écarquillant, je balbutie son nom. c'était très drôle yoshitô, merci mais je rentre maintenant. marmonnais-je le poussant de mon chemin.

Mais c'était quoi leur problème à tous ?!
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Dim 22 Nov - 0:36
Cette soirée-là, il avait décidé de la dédier à Caïn. Après tout, cela faisait un petit moment qu’il ne l’avait pas contacté et, qui plus était, il avait comme une irrésistible envie de s’amuser un peu avec lui ce soir. En effet, en rentrant du travail, il se demandait depuis combien de temps il ne l’avait pas vu. Il prenait bien du plaisir à l’embêter et à lui faire découvrir des choses, endroits, qu’il ne connaissait pas – ou ne voulait pas connaître. Caïn était un garçon intéressant en soit, mais il faudrait qu’il se décoince un peu et admette qu’il était attiré par les hommes. C’était plus ou moins ce à quoi s’essayait Yoshitô depuis qu’il l’avait rencontré.
Rentré à l’appartement, il voulut saluer Erika, mais elle ne se trouvait pas dans le coin. Il aperçut un petit mot sur la table, lui signalant qu’elle passait la soirée avec une amie à elle. Soit, dans ce cas, pourquoi ne pas prévoir quelque chose de son côté à lui aussi ? Aussitôt dit, aussitôt fait, le lieutenant militaire envoya un message à son correspondant, l’invitant à se rendre à Tôkyô, plus précisément à Shinjuku dans un quartier particulièrement... intéressant. Un sourire perché sur le coin des lèvres, il n’attendit pas la réponse pour filer sous la douche et se changer.
Il enfila ensuite un jean noir, entouré d’une ceinture marron, ainsi qu’un pull dont la transparence noire laissait deviner sa peau tatouée en-dessous. Il passa simplement un coup de brosse dans sa chevelure, orna son cou d’une chaîne en argent ainsi que son poignet d’une montre blanche. Après un coup de parfum dans le creux de son cou et derrière ses oreilles, Yoshitô se dirigea dans le salon pour lire le message de Caïn qui l’attendait. Bien sûr, ce dernier avait accepté l’invitation. Un nouveau sourire se traça sur le visage du brun qui commençait à se préparer quelque chose à grignoter avant de partir.
Ses chaussures mises, sa veste en cuir sur le dos, son portefeuille enfoncé dans la poche arrière de son pantalon, il verrouilla la porte de son appartement pour enfouir les clés dans sa veste, rejoignant son portable. À partir de là, les choses purent commencer un peu plus sérieusement. Il se rendit dans la bouche de métro la plus proche de son lieu d’habitation, vit défiler de nombreuses stations avant d’arriver à la bonne. Un rapide regard sur son téléphone, et il se dit que son ami devait sans doute l’attendre. Aurait-il compris la bonne surprise que le tatoué lui réservait ? Riant sous cape, le principal instigateur de tout ça revint à la surface de la terre, ses pas le conduisant à l’endroit choisi.
A la vérité, il n’était venu ici que très peu de fois. Il n’avait pas besoin de se rendre dans un quartier particulier si jamais il avait envie d’une conquête masculine. En effet, on pouvait vite s’apercevoir que Yoshitô était plutôt doué quand il s’agissait d’attirer quelqu’un dans ses filets. Il ne faisait pas grand-chose en particulier, mais son charisme surmonté de son sourire et de la profondeur de ses pupilles aidaient en de nombreux points.
Son portable vibra : Caïn l’attendait. Il accéléra le pas, finissant par l’apercevoir en train de fumer une cigarette à quelques mètres de là. D’ailleurs, le jeune homme le vit également et sembla décontenancé de son arrivée aussi calme.

« Oh que non, répondit Yoshitô en le retenant par le bras, tu ne vas nulle part. Là-bas, dans cette boîte, il y a du beau gosse, crois-moi. Et ils n’attendent tous plus que toi. »

Il haussa un sourcil dans sa direction avant de le relâcher. Bien sûr, il n’allait pas le traîner de force dans le lieu en question, le brun n’était pas comme ça, mais il était certain qu’il ne le laisserait pas partir ainsi.

« On vient juste d’arriver, et puis je ne t’ai pas invité pour passer la soirée tout seul. »

Argument imparable ? Il l’espérait, du moins. Maintenant qu’il connaissait Caïn, qu’il savait que celui-ci avait du mal à déclarer que, oui, les courbes de ces messieurs étaient bien plaisantes, il n’avait plus qu’à le faire craquer complètement. Dès lors, Yoshitô lui lança un regard avant de commencer à avancer vers l’établissement, portefeuille en main afin de payer l’entrée.
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 22 Nov - 16:03
ce ne fut qu'à son je ne t’ai pas invité pour passer la soirée tout seul. que je renonça au fait de partir. Après tout, Yoshitô était devenu un ami. A force de vouloir m'ouvrir à un monde qui ne m'intéressais pas, je m'étais paradoxalement attaché à sa personne. Bien que je ne supportais pas la communauté en elle-même, j'étais accroché à Yoshitô. Il était, ici, mon seul repère. Alors tout en s'avançant, je m'accrocha instinctivement au tissu à son coude et avança ainsi derrière lui. Scannant la pièce, je ne pus m'empêcher de penser à un réseau bien étrange de communauté d'homosexuel. Toute cette pièce puait le poppers et le latex. Bon, j'avoue que j'avais tendance à exagérer les choses lorsque le contexte ne me plaisait pas. Et là, ça ne me plaisait pas du tout.

J'avais beau tourner la chose dans tous les angles, aucun me convenait. Et pourtant, ce n'était pas faute d'avoir essayer de me convenir dans cette situation ! Bref, je m'installa là où je sentis le corps de Yoshitô s'arrêter et croisa les jambes aussitôt. Les mains sur mes cuisses, je triturais mes phalanges comme un gamin stressé de la rentrée des classes. Sauf que là, aucunes rentrées étaient convenues. Je soupirais une nouvelle fois et examina mon hôte. Lui souriant quelque peu, j'entre-ouvris la bouche. tu vas encore essayer de me montrer le côté des gays? Pour eux, j'étais tout sauf un hétérosexuel. Personne ne me voyait comme étant un pure homme aimant les courbes des femmes mais un homme qui aimait... Enfin bref. A cette idée je grimaçais et tourna mon regard sur le serveur qui semblait nous déshabiller du regard. Instinctivement, je tira les bords de ma veste à mon torse et commanda une boisson qui n'avait pas une allusion perverse.... Croyez-moi ou pas, c'était très difficile à trouver. Au final j'optais pour une « piña colada ». Mais regretta rapidement mon choix lorsque le serveur me fit le jeu de mot le plus lourd du monde donc bien chargé de crème de coco, hein?!

Pourquoi ?! Je foudroyais du regard Nishimura et tapa sur la table. sache que tu vas me le payer. mais vu que je t'aime bien, je vais rester un peu. Pour le moment, mon vis-à-vis ne m'avait rien fait, tout du moins directement. Je le regardais et baissais mon regard à ses mains. Est-ce qu'il s'imaginait vraiment que quelque chose pourrait naître entre nous? Si ce n'était le dégoût de moi et l'ambition de l'autre. Je souriais doucement avant de jeter mon regard sur mes genoux. J'étais bien trop crispé et ne pourrait me détendre si l'ambiance continuerait ainsi.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Ven 27 Nov - 18:58
La boite de nuit dans laquelle il avait entraîné Caïn était plus soft comparée à certaines autres. De toute façon, Yoshitô n’aimait pas forcément être dans des boîtes un peu moins... disons, habillées. Il en avait fait l’expérience une fois et l’ambiance ne lui avait pas plu plus que ça. C’était souvent étrange de voir des personnes se balader à moitié vêtues, voire carrément nues, devant soi quand on n’y était pas préparé – bien que le militaire n’avait pas de problème avec la nudité. Quoi qu’il en soit, son argument avait fonctionné et c’était tout ce qui l’importait dans l’immédiat. Caïn le suivit donc à l’intérieur de cet établissement et Yoshitô décida de s’arrêter tout d’abord au bar. Quoi de mieux que de commencer la soirée par un petit verre d’alcool ? Cela mettait toujours un peu dans l’ambiance de la chose et, dans ce cas-là, aiderait sans aucun doute Caïn à se détendre au moins un minimum. Après tout, le lieutenant ne l’avait pas emmené ici pour qu’il demeure sur la réserve.
A la remarque du serveur sur le choix de son ami, Yoshitô ne put s’empêcher d’abandonner un large sourire. C’était plus que prévisible, surtout que le malaise de Caïn était visible à deux cent kilomètres à la ronde. Il devait se détendre et cesser d’être autant sur la défensive. Il le surprit néanmoins dès lors qu’il abattit son poing sur la table, ne surprenant d’ailleurs pas que lui. Plusieurs regards s’étaient tournés, dénués de compréhension, vers eux. Yoshitô aurait voulu le faire remarquer à son camarade de la soirée, mais préféra hausser les épaules, notamment parce que ce dernier déclara qu’il demeurerait ici malgré tout.

« Moi aussi, je t’aime bien, glissa le tatoué en un regard coulé vers lui. Mais tu sais, ce ne sera pas en restant aussi courbé sur toi-même que tu risques plaire à quelqu’un ; bien que j’imagine que ça ne te dérange pas plus que ça. »

Un sourire se traça sur son visage tandis que leurs boissons se déposèrent devant eux. En un regard en coin, il fixa Caïn qui portait la paille de son cocktail dans sa bouche. Ce garçon était plutôt charmant, il n’y avait pas à dire, mais avec son attitude très peu ouverte de l’instant, cela ne donnait pas vraiment envie de s’approcher de lui... Ou plutôt, disons que cela donnait envie de le débloquer.
Aussitôt pensé, aussitôt fait puisque le lieutenant déposa sa main sur la cuisse de son vis-à-vis, son autre main venant soutenir son menton pour que leurs regards plonge l’un dans l’autre.

« Il y a quelques garçons qui te regardent, là-bas, à l’autre bout du bar. Mais je te préviens tout de suite, ce sera eux, ou moi. »

Parce qu’au moins, entre eux deux, Yoshitô savait ce qu’il désirait et c’était de prouver à Caïn qu’il était loin d’aimer autant les courbes féminines qu’il le proclamait. Le brun, lui, était des deux bords. Il n’avait pas peur des différences, il les appréciait clairement. Toutefois, il devait bien avouer que cela faisait un petit moment qu’il ne s’était pas intéressé à un homme. Caïn, une exclusivité ? Peut-être bien, qui sait ?
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 29 Nov - 19:43
la musique raisonnait dans la boîte de nuit, assis à une table, nous buvions nos verres et malgré que Yoshitô essayait indéniablement à me « décoincer » de ma phobie des homosexuels, je semblais passer une bonne soirée. Enfin, globalement. Jusqu'à ce qu'il émette des sous entendus dans chacun de ses mots. Il ne cessait de peser le poids de ces mots et j'en avais des maux de crâne énorme. Peut-être que c'était dû à l'alcool aussi. Je me prenais doucement la tête en écoutant la musique. Mes doigts sur la table, battaient le rythme. Jusqu'à ce que je sentis que mon corps répondait insciemment au toucher de Yoshitô. Je releva les yeux de force et les planta dans ceux de mon voisin. il y a quelques garçons qui te regardent, là-bas, à l’autre bout du bar. Mais je te préviens tout de suite, ce sera eux, ou moi. j'étais tout de suite déstabilisé.

Je compris alors que je ne devais plus hésiter et pour ne pas devenir un objet sexuel à ces inconnus, je devais faire semblant d'appartenir à Yoshitô. Posant alors instinctivement ma main sur la sienne qui se trouvait à ma cuisse, je lui souris mielleusement et enleva avec soin sa main de mon menton. pourquoi je ferais ça? Mais qu'est-ce que c'était que ça au juste? Etait-ce le fruit de l'alcool qui glissait dans ma gorge au fur et à mesure que je sirotais son nectar? Je n'en n'avais aucune idée mais j'étais influencé. En même temps que mes lèvres happaient la paille de mon verre, je leva lentement mes yeux, faisant danser les cils vers lui et lui souris doucement.

Saoule? Nooon, je ne pensais en arriver jusque là. Je me releva et essuya les quelques gouttes à la commissure de mes lèvres. mais si tu fais ça yoshitô, c'est je te plais? au moins un peu non? ça y est, je me mettais à imaginer des faits inexistant et j'avouais que cela était un peu déconcertant. Néanmoins, j'étais curieux. Mais les faits existants m'avaient sortis de mes songes. En effet, les deux hommes étaient arrivés à notre table nous demandant si nous voulions danser. Ni une ni deux, je posa ma main dans celle de Yoshitô et les regarda. non merci, je préfère célébrer cette soirée seul avec mon copain. rétorquais-je sans hésitation. Je mentais magnifiquement bien. J'étais doué pour cela.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Jeu 10 Déc - 20:10
Un sourire s’était tracé sur les lèvres du lieutenant en entendant les paroles de son interlocuteur et, surtout en sentant que sa main s’était posée par-dessus la sienne. Alors, finalement, il avait décidé de se prendre à ce petit jeu ? Soit, Yoshitô était le premier à qui cette situation ne déplaisait pas le moins du monde, alors il ne comptait pas l’arrêter en si bon chemin. Néanmoins, il était vrai qu’il n’aurait pas vraiment pensé que Caïn soit pris d’une telle ardeur à déclarer qu’il était avec son « copain ». Bon, bien sûr, ce mot-là pouvait aussi très bien passer pour décrire une affinité amicale... en dehors de cet endroit en tout cas. Ici, le monde était gay, et c’était peu de le dire. Le tatoué se prit à songer que cela faisait bien des années qu’il ne s’était pas autant amusé pour d’aussi simples futilités.
Apercevant la déception dans les yeux des hommes intéressés par Caïn qui s’étaient ramenés vers eux, Yoshitô en profita même pour appuyer la chose en dérobant un baiser au coin des lèvres de son vis-à-vis. Ses lèvres glissèrent ensuite jusqu’à son oreille pour qu’il obtienne enfin une réponse à sa précédente question :

« Bien sûr que tu me plais, crois-tu que je perdrais mon temps avec toi dans le cas contraire ? »

Son sourire s’étendit sur son visage, satisfait de l’effet qu’il pouvait créer sur ce jeune homme qui se cherchait. Il avait donc fait son choix, choix qui, dans le fond, avait plus ou moins été imposé par Yoshitô puisqu’il se doutait que Caïn ne serait pas parti avec l’un de ces inconnus. Le militaire but le fond de son verre avant de l’abattre sur le bar et de saisir l’avant-bras de son camarade, potentiellement amant de la soirée, n’était-il pas ?, afin de l’entraîner sur la piste de danse. Ils n’avaient que trop tarder pour s’y rendre et s’amuser encore davantage.
Clairement mal à l’aise, Caïn avait l’air de ne pas savoir aligner un pied devant l’autre. Comment l’aider à se détendre ? Yoshitô lui murmura un « Attends-moi là » avant de revenir avec une coupe de vin dans la main. Il en but une gorgée avant de la tendre à Caïn. Il avait très vite compris que le garçon avait l’alcool qui se répandait très vite dans le sang et cela l’aidait à prendre des initiatives que personne ne soupçonnaient – pas même le principal concerné.
De son côté, le tatoué ne se priva pas de commencer à danser un peu, s’approchant plus ou moins de son partenaire sans cesser pourtant de le fixer de ses prunelles. Est-ce que cela faisait effet ? D’ici à ce qu’il termine le verre de vin, cela irait sans doute un peu mieux pour lui puis Yoshitô finit par se placer derrière lui, enlaçant sa taille de l’un de ses bras pour tenter de se mouvoir un instant avec lui. Y répondrait-il ? Quoi qu’il en soit, les regards se tournaient fréquemment sur eux. Des regards qui semblaient dire que Yoshitô avaient une certaine chance.
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Sam 12 Déc - 0:08
Après un cumul d'effort incommensurable, je dépérissais de l'ambiance sensuel qui s'en dégageait. J'étais coincé entre Yoshitô et ces hommes autour et personnellement... Je préférais rester avec mon ami. Bien que ce dernier semblait sûr de son but final. Je le compris davantage quand il posa ses lèvres à la commissure des miennes. Mes yeux s'agrandissaient mais discrètement pour ne pas que les autres, le regard hagard, ne se doute de la supercherie. Ainsi, insciemment je devins le pantin de Yoshitô ; il faisait tout ce qu'il voulait et je devais être d'accord en criant intérieurement.

Des frissons commencer à me parcourir l'échine. Je tremblota frénétiquement lorsque ma colonne m'arracha une friction. Dommage que j'étais un homme, sinon je lui aurais sauté dessus. QUOI?! J'arquais un sourcil en détournant le regard en entendant ses paroles et les miennes résonnaient dans ma tête. Buvant d'une traite mon verre et en tant que digne marionnette, je me laissa tirer sur la piste de dans.

Voilà que maintenant il voulait que je danse. Soupire. Yeux roulants jusqu'au plafond. Sa voix au creux de mon oreille me fit à nouveau frissonner, je n'en pouvais plus et je devina assez rapidement que Yoshitô s'amusait de cette situation. Les hommes me regardaient danser avec lui et presque, ils le fusillaient du regard à croire que j'étais le seul homme assez potable dans cette bien glauque ambiance. Mais je le remercia avec un large sourire lorsqu'il m'emmena mon bien. Ce verre de champagne que je bus soudainement d'une traite lorsque je sentis Yoshitô derrière moi.

La sensation était horrible, déconcertante. Je sentais absolument tout de lui. Je n'osais même pas baisser les yeux vers là où nos corps se frictionnaient le plus. Mes yeux se clos quelques minutes. Il fallait absolument que je fasse le point de ce qui se passait en même temps que l'alcool me montait à la tête. Yoshitô était, il fallait l'avouer, plutôt pas mal. Mais jamais je ne m'étais imaginé un pure fantasme de lui et moi en train de danser ou de faire bien d'autres choses. Ni même avec un autre homme... Et puis, Junkei avait rouvert la plaie de mon passé. Mine de rien et après avoir plus ou moins effacé toutes ses images bien pénibles, je n'avais pas envie de me rapprocher d'un homme. Yoshitô semblait totalement différent de l'autre connard. Il était... Plus doux.

Et sans que je ne m'en rende compte, j'étais en train de caresser la cuisse de Nishimura. Je me tourna vers lui et le regarda de haut en bas. L'alcool avait fait de moi quelqu'un de désincarné. Ainsi, je releva mes yeux pétillants vers lui et souris doucement. même si tu essaye éperdument, yoshitô... on ne couchera JAMAIS ensemble. Jamais. Je le regarda et tourna ensuite vivement la tête vers le barman pour lui prendre un autre verre.

En une gorgée, j'avais vidée l’entièreté du récipient. En fait, je m'étais trompé. Yoshitô était plus fourbe que l'autre. Yoshitô me faisait boire pour lui apporter des signes en discréditions à mon hétérosexualité. Pourquoi s’entête-t-ils tous à me faire changer de bord?! Sous la colère je me repris un verre, plus communément appelé « le verre de trop » par les piliers de bars. Mes yeux cherchaient les siens avant de me coller contre lui, histoire de toujours montrer mon mensonge aux yeux des autres envieux. Mais le pire resta à venir. yoshitô... isolons-nous.

Oui, je regrettais petit à petit mes mots mais surtout je n'arrivais pas à changer la forme de mes mots, voire même les corriger totalement. J'étais saoule bordel.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Dim 20 Déc - 23:26
Il engloutissait verre sur verre sans que le militaire ne puisse intervenir. Bon, d’accord, il l’avait plutôt incité à prendre les premiers, mais maintenant il se déchargeait de cette responsabilité. C’était la première fois qu’il voyait Caïn dans cet état ; combien de verre était-il capable d’ingurgiter sans en vernir à les vomir ? S’il était comme Yoshitô, il ne les vomirait jamais et serait même certain de pouvoir en ajouter d’autres dans son organisme.
Accoudé de nouveau au bar après avoir dansé un moment ensemble, les yeux du tatoué se perdait sur son interlocuteur qui commençait à avoir plutôt chaud, non ? Il s’amusait de son comportement puisqu’il le voyait toujours sur ses gardes quant aux autres hommes qui se trouvaient dans cet établissement. Après tout, il avait bien fait son choix quelques minutes auparavant. Yoshitô en était ravi, de ce choix, sauf qu’il n’avait pas vraiment pensé au fait que le jeune homme en face de lui en viendrait à devenir saoul pour avouer son homosexualité refoulée. Au moins, une chose était certaine : s’il lançait la faute sur Yoshitô, ce dernier pourrait lui avouer sans le moindre doute qu’il n’était responsable de rien du tout. Les deux-trois premiers verres, d’accord, les suivants... Non.
Quant à lui ? Lui demeurait toujours conscient de ses faits et gestes, sirotant un whisky qu’il venait tout juste de commander tandis que Caïn se descendait une autre boisson. Ils ne coucheraient jamais ensemble ? C’était ce qu’il n’avait de cesse de lui déclarer depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Pourtant, Yoshitô ne manquait jamais une occasion de le faire craquer et il avait plus que l’impression que ce soir-là serait le bon. Ne serait-ce néanmoins pas trop simple d’agir en cet instant ? Le garçon en face de lui était complètement déconnecté de ce monde. Ses pupilles qui le fixaient luisaient de mille feux, ardents de quelque chose comme... du désir ?
Il fallait s’isoler. Il voulait s’isoler ? Le lieutenant eut tout d’abord un haussement de sourcil avant d’offrir un large sourire à son camarade. C’était vraiment ce qu’il souhaitait ? Son comportement avait basculé du tout au tout en l’espace de plusieurs dizaines de minutes. En s’abandonnant dans les déboires de l’alcool, cela lui permettait sans doute de ne pas s’en vouloir de se laisser aller dans les bras d’une personne du même sexe que lui. Soit, si cela l’aidait, Yoshitô pourrait le convaincre que les choses pouvaient être intéressantes jusqu’au bout avec un homme.
Lentement, il glissa l’une de ses mains dans le creux des reins de Caïn afin de l’entraîner – et le soutenir, au cas où – jusqu’à la porte de l’arrière de l’établissement. Cette sortie était plus communément appelée « la sortie des bourrés », mais elle était aussi la plus rapidement accessible à qui avait besoin de prendre un peu l’air. Là, il emmena son ami coller son dos contre un mur pour le laisser respirer un peu.

« Dis-moi, tu n’aurais pas un peu trop forcé sur l’alcool ? l’interrogea-t-il droit dans les yeux. Tu dois voir plus que des étoiles. »

Un léger rire amusé s’éleva de sa gorge tandis qu’il passait une main dans ses cheveux bruns. Main qui finit par rejoindre le visage de son interlocuteur. Sans être saoul, Caïn avait un je-ne-sais-quoi qui faisait facilement craquer, alors désormais saoul avec sa chevelure sens dessus-dessous et ses pupilles complètement dilatées, inutile de dire à quel point le garçon était désirable. Aussi le brun ne se priva-t-il pas de s’autoriser à embrasser langoureusement son vis-à-vis. Un échange bien sûr dénué de tout amoureux, mais non pas d’intérêt.
Son autre main se glissa ensuite sous le haut de Caïn, remontant sur son torse pour prodiguer quelques vagues caresses.

« Isolons-nous... reprit-il en interrompant brusquement leur baiser, chez moi n’est pas une bonne idée. Je te suis ? »

Aussitôt il se décrocha de son camarade pour enfoncer ses mains dans ses poches, comme si de rien n’était, l’air interrogateur. Alors, Caïn, jusqu’où irons-nous ce soir ?
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Lun 21 Déc - 22:29
avec un peu de recul et de la réussite de ma compréhension ; je sus que j'avais gaffé et à quel moment. Je me mordis les lèvres en seul démonstration de mon inconscience lorsque Yoshitô m'emmena hors de la piste, en dehors du bar. A ce moment-là, mes yeux ne pouvaient que le fixer ; son succès se lisait sur les lèvres. Néanmoins, je le remercia de me déposer contre le mur. En plus d'avoir la tête qui tournait, j'essayais d'adopter une certaine distance entre nous deux.

Seulement voilà, il fallait bien connaitre la bête « Yoshitô » car même si vous priez tous les dieux que vous voulez aucun de vous aidera quand cet animal dégage toute sa sensualité. En effet, il m'attrapa par les cheveux mais le contraste de sa douceur me perturba que je ne compris pas tout à fait quand nos lèvres se touchèrent. Puis, alors que je voulu émettre ma surprise, il fut trop tard que mon corps adopta cette proximité.

Mes doigts se serrèrent à ses avants-bras. Et ses lèvres partirent brusquement des miennes que je fus happer de façon inopinée. Redressant mes yeux endormi par ce baiser, je l'écouta d'une oreille distraite. jsolons-nous... chez moi n’est pas une bonne idée. je te suis ?... je te quoi? Je fronçais les sourcils et regardais la route. La longue route qui m'attendais. Je secouais la tête et commença à entreprendre ma marche en même temps que je tâtonnais le mur où je m'étais longuement coincé.

Et puis, sans trop savoir par qu'elle solution je m'étais résolu à penser à ses paroles. Je me tourna violemment vers lui. Bien entendu, la vitesse pour une personne qui est loin d'être sobre n'était pas une bonne addition. Je chuta légèrement en me rattrapant de justesse à Yoshitô et me collant à lui pour avoir meilleure appuie sur mes jambes. Je le regarda dans les yeux. pas une bonne idée? tu as quelqu'un dans ta vie, c'est ça? lui demandais-je en pointant mon doigt sur sa joue. c'est pas bien yoshitô. tu roule des pelles alors que tu peux le faire chez toi. c'est pas bien. rajoutais-je à nouveau en lui prenant la tête. Je me rapprocha de lui, ma poitrine se colla à lui et, sans le vouloir ou sans le savoir, mon coeur s'emballa dans une mécanique folle. Cet organe, pourtant si calme et sans état d'âme, m'ordonna de panser ma souffrance. Alors... Dans une maladresse enfantine, je colla mes lèvres contre les siennes tandis que ma main tomba à sa hanche et disparu dans le tissu fin de son haut.

Dû à ma petite taille, je dû me mettre sur la pointe des pieds pour mieux mordre ses lèvres et je prenais un malin plaisir à apprécier. Malgré moi, malgré ce que je pouvais vraiment penser de cette scène je me laisser aller dans ses méandres. Puis je me décala de lui et lui indiqua mon adresse. De toute façon j'étais coincé, il fallait bien que je rentre ; je ne pouvais plus airer dans cet état. Ensuite, la seule question que je me posais c'était que s'il allait vraiment rester ou pas... Hm, pourquoi j'étais sûr qu'il allait plutôt vouloir partager un bout de matelas et pas que le matelas. Lui faisant dos car j'avais eu une image plutôt sulfureuse de nos deux, je cacha ma gêne dans mon t-shirt et alla un taxi avant de rentrer. En nous asseyant à l'intérieur, je posa instinctivement la main sur sa cuisse et le regarda d'un large sourire avant de tomber sur ses genoux.

(...) Nous arrivâmes enfin dans mon petit chez moi très modeste et surtout presque aucuns meubles. Je retira ma veste et sans vraiment commander ce que je voulais apporter dans mon regard, mon coeur le remplit de désir inavoués à Yoshitô lorsque je me tourna vers lui. Nous restâmes un moment ainsi ; avec une distance d'au moins deux mètres, on aurait pu coucher un homme entre nous. Les corps droits comme des "i", nous nous regardâmes les yeux dans les yeux. yoshitô... tu as vraiment envie de moi ou chez vous c'est une compétition d'essayer de savoir qui aura l'hétéro? sans bouger, je le déshabillais du regard. parce que pas mal des gens ont essayé, peu on réussi. tu vraiment pouvoir le faire. J'arquais un sourcil en souriant doucement.

Actuellement et plutôt intérieurement j'étais en train de me crier d'arrêter ce manège. Je voulais simplement descendre du carrousel.
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Dim 3 Jan - 13:42
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 3 Jan - 16:14
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Lun 11 Jan - 21:39
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Dim 17 Jan - 16:38
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Shina.
célébrité : Ishihara Lee Takamasa (MIYAVI)
groupe : Golden karma.
Messages : 162
dans le jeu depuis : 17/11/2014
karma scale : 51 points, pour le moment
Nishimura Yoshitô
黄金 golden karma | highest citizen
Identifiant du sujet   Dim 24 Jan - 13:53
Sex Ain't better than love - Signature



humanity is worse than death.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le blaze : Nolee
célébrité : Kamenashi Kazuya
multi compte : chanteur & chanteuse & schizophrène
rp archivé : 1
Messages : 637
dans le jeu depuis : 29/09/2014
karma scale : 4 points, pour le moment
Mori Caïn
銀 modest karma | coolest admin
Identifiant du sujet   Ven 29 Jan - 14:24
Sex Ain't better than love - Signature




【世界で一番おひめさま そういう扱い 心得てよね】 :012:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Ain't better than love - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

i am motherfucking stuck w/ gays.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stay Stuck Pad un produit inpresssionnant !
» Films gays
» Guy liner et collants pour hommes
» [AIDE & REPONSE] Problèmes liés à l'écran/capteur du HD
» 7 - Les diamants sont éternels - 1971

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cupid Human :: 東京TOKYO,
La ville qui ne dormait jamais
 :: shinjuku▬ 新宿区 :: autres
-